Les petits agriculteurs

les-petits-agriculteurs-banner

Lorsque nous pensons à l’agriculture, nous imaginons souvent des champs de blé ou de maïs doré à perte de vue. Mais ces grandes fermes ressemblent peu à la plupart des fermes sur la planète. En Amérique du Nord et Amérique centrale, environ un tiers des fermes sont petites – un ou deux hectares – et presque la moitié d’entre elles ont moins de cinq hectares. À l’échelle de la planète, 75 pour cent des fermes ont moins de deux hectares de terres et 95 pour cent, moins de cinq hectares.

Le travail d’USC Canada est centré sur l’appui aux gens qui cultivent de petits lopins de terre.

On a estimé que les petits agriculteurs (parfois appelés « paysans » ou « fermiers familiaux ») produisent 70 pour cent des aliments de la planète – et plus de 80 pour cent en Asie et Afrique. Et ils les produisent sur moins de 25 pour cent des terres arables de la planète.

En d’autres mots, les petits agriculteurs alimentent le monde.

Les petites fermes ont aussi tendance à être moins destructrices de l’environnement, favorisent des niveaux de biodiversité plus élevés et fournissent plus d’emplois par unité de terre que les grandes fermes. Mais les petits agriculteurs sont confrontés à un grand nombre de défis.

Que ce soit à cause de l’emprise des grandes sociétés sur l’agriculture, des politiques gouvernementales favorisant l’agriculture industrielle à grande échelle ou des changements climatiques, les communautés agricoles subissent des pressions croissantes sur tous les continents.

Les protecteurs de la biodiversité

Les petits agriculteurs sont aussi les protecteurs de la diversité agricole et d’importantes ressources génétiques. Alors que les grandes fermes industrielles ont tendance à cultiver une seule espèce sur de vastes étendues (une pratique appelée monoculture) et à utiliser beaucoup d’intrants coûteux, notamment les engrais et les pesticides, les petits agriculteurs plantent une multitude de variétés de plantes dans un même champ — une technique appelée culture intercalaire. Cela leur permet de développer et d’appuyer une grande diversité de plantes alimentaires adaptées aux conditions locales. En conservant leurs meilleures semences pour les échanger avec d’autres producteurs et les semer l’année suivante, ces petits agriculteurs avertis modifient les plantes pour qu’elles évoluent avec l’environnement et s’adaptent peu à peu aux nouvelles conditions agricoles. En appuyant les petits agriculteurs, nous construisons les communautés et protégeons l’environnement dont dépendent nos systèmes alimentaires.

Read 1242 times Last modified on Friday, 20 February 2015 01:52
LottaHitschmanova tbnQu’est-ce qui se cache dans USC?

USC Canada, autrefois le Comité du service unitaire du Canada, a été fondé en 1945 par Lotta Hitschmanova, Ph. D.. Aujourd’hui, nous nous appelons simplement USC Canada – mais nous cultivons encore les semences que Lotta a semées. Pour en savoir plus sur notre fondatrice, Lotta Hitschmanova, veuillez consulter Notre Fondatrice.

Newsletter

Recevez notre Cyberbulletin pour être au courant!

Contactez-nous

Écrivez-nous
  • Téléphone: 1-800-565-6872

Communiquez avec nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!
Share Share Share Share Share
You are here: Home Les questions Les petits agriculteurs