Burkina Faso

Burkina-Faso-banner

Pays d’Afrique de l’Ouest sans accès à la mer, le Burkina Faso se trouve dans le Sahel, une zone de transition semi-aride entre le désert du Sahara au nord et les régions plus humides au sud. Le paysage légèrement vallonné d’une grande partie du pays est aussi un des milieux les plus durs de la planète. L’agriculture est très vulnérable à l’infertilité des sols, à la variation climatique, et aux sécheresses de courte et de longue durée. De plus, le pays ne dispose pas d’infrastructures adéquates.

Les défis

USC Canada appuie des programmes dans 12 communautés de la province de Soum, dans le nord du pays, une région exposée aux conditions climatiques les plus sévères. Ces dernières années, les changements climatiques ont aggravé les sécheresses habituelles. À partir de mars 2012, l’arrivée de 70 000 réfugiés du conflit au Mali a aussi contribué à l’accentuation de l’insécurité alimentaire en pleine crise alimentaire. L’insécurité croissante relative à la propriété de la terre des ménages et notamment des femmes rurales réduit leur participation aux processus décisionnels.

Les politiques nationales en matière de genres et l’impact du conflit au Mali constituent également d’importants problèmes.

USC Canada au Burkina Faso

Le programme Semences de la survie d’USC Canada vise à renforcer les systèmes d’approvisionnement en semences locales, à restaurer les sols dégradés, à appuyer les échanges de connaissances entre paysans et à promouvoir une agriculture durable basée sur la biodiversité, de manière à améliorer la sécurité alimentaire et à réduire la faim dans les communautés de petits paysans.

Des banques de semences communautaires mises sur pied dans 10 villages aideront les familles à disposer de semences malgré les mauvaises récoltes.

Dans la province de Soum, la programmation d’USC Canada renforce aussi les systèmes communautaires d’approvisionnement en semences par le stockage des semences à la ferme. Nous appuyons les jardins potagers, la conservation des sols et de l’eau et la réhabilitation environnementale. Les jardins potagers constituent une source supplémentaire d’aliments pour améliorer la nutrition familiale alors que les travaux de réhabilitation de la terre amendent les conditions de croissance.

La poursuite des investissements effectués dans ce sens a permis d’obtenir des progrès importants, mais il faut faire plus pour diversifier et adapter les cultures et les variétés de semences aux effets dévastateurs des changements climatiques.

L’APN Sahel a lancé un processus participatif pour la mise sur pied d’un réseau de banques de semences communautaires en se basant sur l’expérience du programme de la région voisine de Dounetza, Mali, qu’appuie USC Canada. De nouveaux groupes de femmes villageoises ont aussi été créés et renforcés grâce à des appuis financiers et matériels. Parmi les activités génératrices de revenus, on trouve l’horticulture commerciale, la production de cultures secondaires et la transformation de produits alimentaires pour la vente.

Notre partenaire local : l’APN Sahel (Association pour la protection de la nature au Sahel)

L’APN Sahel est bien connue pour son approche novatrice, collaborative et participative auprès des paysans pour combattre la désertification et restaurer les terres dégradées. La protection de l’environnement et l’augmentation du leadership des femmes et de leur accès aux ressources sont des éléments essentiels de leur mission.

L’APN Sahel a une forte présence sur le terrain et travaille main dans la main avec les communautés. Durant la crise alimentaire de 2012, l’APN Sahel a étroitement collaboré avec les comités de développement villageois de 10 villages participants dans l’évaluation des pénuries en grains des ménages et l’identification des ménages vulnérables.

Richard Minnougou, coordonnateur de l’APN Sahel, a remporté le Prix du mérite présidentiel en 2010 pour son engagement et ses réalisations personnelles.

Il a fait connaissance avec USC Canada en 2001 lors d’un atelier de formation de Semences de la survie tenu en Zambie. Depuis ce temps, il a travaillé à intégrer des activités de diversification des cultures et de renforcement des systèmes d’approvisionnement en semences au travail de réhabilitation des terres.

Read 6200 times Last modified on Saturday, 21 February 2015 22:17
More in this category: « Éthiopie Bangladesh »
LottaHitschmanova tbnQu’est-ce qui se cache dans USC?

USC Canada, autrefois le Comité du service unitaire du Canada, a été fondé en 1945 par Lotta Hitschmanova, Ph. D.. Aujourd’hui, nous nous appelons simplement USC Canada – mais nous cultivons encore les semences que Lotta a semées. Pour en savoir plus sur notre fondatrice, Lotta Hitschmanova, veuillez consulter Notre Fondatrice.

Newsletter

Recevez notre Cyberbulletin pour être au courant!

Contactez-nous

Écrivez-nous
  • Téléphone: 1-800-565-6872

Communiquez avec nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!
Share Share Share Share Share
You are here: Home Ce que nous faisons Semences de la survie Seeds of Survival Burkina Faso